N'hésitez pas

Tester

Investir dans l'effet de fin de mois.

L'EFFET DE FIN DE MOIS

L'effet "Fin de mois» a fait l'objet de nombreuses études scientifiques. Les statistiques montrent que les cours des actions, et en particulier les cours des actions américaines, ont tendance à augmenter au cours des derniers jours et des premiers jours du mois.

Les économistes Lakonishok et Smidt calculent dans leur étude - Les anomalies saisonnières sont - elles réelles? Une perspective de quatre-vingt-dix ans - que la plupart du rendement annuel moyen de l'indice Dow Jones sur la période 1897-1986 a été réalisé dans le premier et le dernier jour du mois. Incroyablement, garder une position pendant le reste du mois contribue peu au rendement d'un investisseur !

Les économistes Carchano et Tornero dans leur étude - Anomalies de calendrier dans les contrats à terme sur indices boursiers - écrivent: "Notre analyse montre que l'effet de 'fin de mois' sur le future  S&P 500 est le seul effet de calendrier qui soit statistiquement et économiquement significatif sur une longue période du temps."

Investui utilise l'indice de marché S&P 500 pour bénéficier de l'effet «Fin de mois». La stratégie ouvre une position quatre jours de marché avant la fin du mois et vend la position quatre jours de marché après le début du mois. De nombreux investisseurs expérimentés utilisent des stratégies similaires.

RÉSULTATS

Ce graphique montre la marge brute générée pour les clients par l'effet de fin de mois. En 2019, le bénéfice s'élevait à 6.770 €. En 2020, le bénéfice s'élevait à 33.040 €. Le profit est basé sur une position d'un future ou l'équivalent en CFD.

Investir dans l'effet de fin de mois.

Ce graphique montre la marge brute générée par l'effet de fin de mois sur la base d'un back-test sur 10 ans. Le profit est basé sur une position d'un future ou l'équivalent en CFD.
Back-test de l'effet de fin de mois.

Ouverture de compte gratuite.

POURQUOI CETTE STRATÉGIE FONCTIONNE-T-ELLE ?

Les économistes s'accordent définitivement sur l'existence de l'effet «Fin de mois». Les opinions divergent sur ce qui cause précisément l'effet. D'une manière générale, l'effet est causé par une conjonction de changements significatifs dans les flux d’ordres sur les actions. À la fin du mois, la composition des grands fonds et des portefeuilles d'assurance est ajustée. Les changements dans la liste des titres qui composent les indices boursiers ainsi que les fusions et acquisitions ont également un impact sur les flux importants de titres.

S'il y a actuellement une position ouverte, elle est visible dans le tableau des positions en direct.

QU’AVEZ-VOUS BESOIN DE SAVOIR ?

Un effet boursier évoqué et confirmé dans de nombreuses études universitaires.
Une stratégie aux performances constantes depuis 100 ans !
Un nombre limité d'opportunités (12 par an) donc des frais de commission faibles.
Seulement 20% du temps en position, par rapport à un ETF sur indice.
Liquidité très élevée dans le future du S&P 500.
Bons résultats dans 25 des 26 marchés boursiers testés.

ÉTUDES ACADÉMIQUES CONNEXES

Further Evidence on the Turn of the Month Effect, Erhard Reschenhofer – Business and Economics Journal
Calendar Anomalies in Stock Index Futures, Oscar Carchano & Ángel Pardo Tornero – University of Valencia
An anatomy of Calendar Effects, Laurens Swinkels & Pim van Vliet – Journal of Asset Management
Do Seasonal Anomalies Still Work?, Constantine Dzhabarov & William Ziemba – The Journal of Portfolio Management

Démo Investui gratuite.