N'hésitez pas

Tester

Bourse.

FUTURE OU CFD ?

Les futures et les CFD peuvent être distribués librement dans l'UE. Avec les fonds et les actions, ils figurent sur la liste MiFID de huit instruments qui peuvent être fournis aux investisseurs à travers l'UE. Les Futures et les CFD sont le plus souvent utilisés pour prendre des positions à court terme.

Les futures existent depuis deux siècles. Ils sont cotés sur certaines bourses bien connues telles que Eurex / Deutsche Börse (Francfort), Euronext (Paris) et CME (Chicago Mercantile Exchange). Le volume des échanges sur ces marchés est énorme. Ces échanges sont très soucieux de la réputation qu'ils ont établie. Les marchés à terme sont donc très réglementés et très transparents.

Les CFD, abréviation de Contracts for Differences, sont des instruments financiers plus récents. Ils ne sont pas cotés en bourse mais proposés de gré à gré par les émetteurs et les courtiers. Les CFD ont pris d'assaut le monde des investisseurs actifs. Cela est dû à leurs nombreux avantages, notamment des coûts de transaction très bas et une gamme de produits extrêmement large. Les principaux investisseurs sont les clients particuliers ; par conséquent, les courtiers offrent de très petites tailles de positions.

Les deux instruments permettent à l'investisseur d'utiliser l'effet de levier, s'il le souhaite. Utiliser l'effet de levier signifie prendre une position supérieure au solde du compte. L'utilisation de l'effet de levier amplifie les profits, mais amplifie également les pertes. Cela fonctionne dans les deux sens. Dans le cas des contrats à terme, l'utilisation de l'effet de levier peut entraîner une perte supérieure au solde du compte. L'investisseur est toujours responsable du solde de son compte.

Les clients d'Investui peuvent choisir entre un compte Futures ou un compte CFD-Forex. Les différences sont limitées. Les deux sont adaptés pour mettre en œuvre chaque alerte de marché Investui.

Les futures ont l'avantage d'être cotés en bourse. Leur prix est dérivé de tous les ordres envoyés par les acheteurs et les vendeurs à une seule bourse. Les CFD et le forex ont l'avantage de permettre des positions plus petites. Leurs prix sont cotés par les market makers et sont soit dérivés d'instruments cotés, soit, dans le cas du forex, de l'offre et de la demande.

Dans les rares cas où toutes les alertes d'investissement coïncident et que vous décidez de saisir toutes les opportunités, nous vous recommandons un compte Futures d'au moins 25.000 € ou un compte CFD-Forex d'au moins 5.000 €. Des comptes plus petits sont possibles.